L’autre côté de la Norvège

18/12/2012 § 4 Commentaires

Rassurez vous ! Je suis on-ne-peut mieux arrivée au pays des casques à cornes … Il y a de la neige et il fait froid (mais rien à voir avec Iasi). Et je suis arrivée sans me planter avec le train et la « map » (à l’exception près que j’avais voulu faire un peu plus court en prenant le premier hôtel Thon qui passait sur mon chemin … Bon le gars m’a juste dit « continue, c’est bien, tes oreilles ne sont pas encore tout a fait gelées donc tu vas y arriver »).(*)

Mais ce n’est pas d’Oslo qu’on va parler parce que déjà il fait noir et malgré le fait que tout le monde mette des petites bougies par terre dans les rues (ce qui est bien mignon mais complément inutile en terme d’éclairages !) y’a pas grand chose à y voir ce soir …

Donc on va parler de mon voisin dans l’avion Munich-Oslo !! Un vrai norvégien … (Enfin ça au début j’avais du mal à le croire…) faut dire qu’il est arrivé accompagné d’un groupe de 3 autres bonhommes qui avaient du ingurgiter pas mal de litres de boissons alcoolisées, sûrement du au fait qu’ils avaient du dépasser les volumes et kilos autorisés en soute et en cabine pour leur stock personnel !! 4 gaillards qui débarquent, je m’étais dit « ah zut! V´la encore des chasseurs … Bon, ils vont me sortir quoi cette fois? Le rêne ? le phoque ?? … ». Petit rappel pour les néophytes, l’alcool étant tellement cher en Norvège, les norvégiens stockent au possible avant le passage frontière… Ça donne des scènes mémorables dans les ferrys qui font les navettes … Donc non, le norvégien n’est pas forcement un alcoolique notoire … Il profite seulement de l’aubaine de tarifs plus abordables … Mais sont-ils pour autant des chasseurs, ces braves hommes ??

Après les politesses d’usage et l’attache de ceinture réglementaire, je ne pouvais pas faire autrement que de tailler la bavette avec mon voisin … Qu’on va appeler Markus parce que je ne connais pas son vrai prénom ! Donc Markus était au concert des Scorpions à Munich, leur dernier concert paraît-il (paroles de fan s’il en est) pour son anniversaire … Il paraît que c’était vraiment très bien (je ne mets pas cela en doute mais le sifflement pendant 4min30 me reste a chaque fois dans la tête …). Et pour m’éviter qu’il commence lui aussi a siffler, on a parlé Norvège …

20121218-205359.jpg

Markus vient d’une petite ville portuaire, Haugesund, dans l’ouest du pays, spécialisée dans la pêche … Alors non, les norvégiens ne mangent pas de requins pourris avec un petit verre de liqueur (j’ai du confondre avec les islandais…) mais ils mangent le fromage brun (que je dois tester!) dont j’avais vu un documentaire sur Arte (oui, comme quoi les docs sur arte sur la fabrication du fromage brun en Norvège, ça peut toujours servir … La preuve !..).

Alors certes les aspects culinaires ayant vite été brossés, j’ai demandé à Markus ou il travaillait (peut être que c’est lui qui fabrique le fameux fromage..??.) et comme réponse il me désigne le milieu de la mer entre la Norvège et le Danemark … « C’est la où je bosse!! » je fais des yeux comme des billes ! J’ai en face de moi (enfin plutôt à côté de moi) un gars qui bosse sur une plateforme offshore pétrole et gaz !! Alors moi si tu me branches pipelines, c’est bon t’en as pour au moins 10 minutes d’explications sur mes tournées nord africaines, les petits tuyaux entre les papattes des chameaux, le 47 degrés à l’ombre … Bref Markus était foutu … Il a dû répondre à toutes mes questions … (Il a du finalement se demander si c’était pas mieux de commencer à siffler Wind of change…)

20121218-211004.jpg

Alors comment ça se passe sur la plateforme ? Et bien c’est 2 semaines en continue puis 3 semaines de repos, puis de nouveau 2 semaines puis 4 semaines de repos (ce qui fait pas mal de temps libre pr aller voir les scorpions par exemple…). Mais c’est un boulot dangereux, pas seulement aux niveaux des aléas climatiques en pleine mer, aussi au niveau de la production, l’extraction … Pas la moindre petite étincelle est tolérée sur la plateforme sinon bonjour le feu d’artifice … Et pr aller bosser pour les 2 semaines, c’est l’hélicoptère qui les amène (j’ai fait ma fière mais Bibi a déjà fait une simulation d’hélicoptère sur des plateformes pétrolières !! C’étaient des simulations très réalistes (trop réalistes) qui m’ont procuré de bonnes sensations … Évidemment on a parlé de BP et des incidents aux États Unis (fallait un peu relever le niveau du fromage brun !)…

20121218-205833.jpg

Bon il ne m’a pas proposé d’aller lui rendre visite sur la plateforme (en même temps je le comprends), mais ça m’a fait passer l’heure et 50 minutes de vol comme une lettre à la poste (je lui ai quand laissé le temps de manger son sandwich Lufthansa …suis bien élevée tout de même…) il a bien tenté de m’apprendre qqs mots en norvégien … J’ai cru qu’il avait encore la bouche pleine … Mais non … Et finalement je lui ai dit que tant qu’on me filerait pas la liqueur et les bouts de requin pourri, y aurait de fortes chances que je sois incapable de retenir ne serait-ce qu’un mot en norvégien, suédois, danois confondus !!! ( j’ai tout de même osé lui parler du Swedish Chef du muppet show – mon héros! – et du fait que toutes ces langues pour moi ressemblent à une de ses recettes … il a plutôt bien pris la chose et était même plutôt d’accord avec moi.. :) … ).

(*)ah si .. pardon …j’ai tout de même omis l’épisode des escaliers de la station Nationaltheatret d’Oslo ou ces derniers font à peu près 50 mètres de large (donc forcément ils vont pas tout déneiger). Et comme dans un grand jour (sûrement mon inconscient de KiWi) j’ai choisi de grimper là ou il y a 5cm de glace, là où ce n’était pas déneigé … Mes super bottes de neige m’ont encore sauvée la vie !!! J’ai débuté la première volée de marches et là, je me suis vue le nez, le bras et la jambe cassés en même temps par un immense valdingue de la mort qui tue … J’ai heureusement échappé à tout ça quand j’ai pris conscience de mon gout du risque inconsidéré et que je me suis remise dans le droit chemin …

Publicités

§ 4 réponses à L’autre côté de la Norvège

  • Eh ben… Dire que c’est une coincidence tout ça c’est pas peu dire. La Norvège c’est juste ma prochaine destination :p Ben oui le froid, les 3 à 5 h de jour quotidienne, c’est le rêve pour des vacances d’hiver! :p

  • Nini dit :

    Je viens de revenir … difficilement ! :) on a du degivrer l’avion … c’est pas des blagues .. ca a pris 2 heures de plus .. resultat ch’suis bloquee au pays des vaches milka pour tout l’aprem !!! les joies des transports !! Ps: ce matin jai goute le fromage brun norvegien … jai trouve ca bof tout de meme … :)) Enjoy your holidays !!

  • Merci :)
    Ca promet en tout cas!

  • Bon c’est pas tout ça mais est-ce qu’on peut officiellement se réjouir du retour du KiWi ou c’est juste un petit passage comme ça ? (moi je vote pour le retour!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement L’autre côté de la Norvège à KiWinini & ses Facéties.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :