Le dur métier de cascadeuses

11/07/2011 § 11 Commentaires

Avant propos. Un jour, Sèv m’a dit « ça passe toujours mieux pour soi et pour les lecteurs quand on ne cherche pas à faire pleurer dans les chaumières, et que l’on raconte les choses sur un ton badin et dédramatisant ! ».

Je dédis ce post à ma doudou, qui en ce moment à du mal à enfiler ses chaussettes, et pas que …

Après moultes demandes de la part du lectorat strasbourgeois (et Tatouinien), voici donc le récit de comment se retrouver à faire un audit qualité d’un établissement de cirque hospitalier quelque part en banlieue parisienne.

Vous ne le saviez pas, mais le KiWi a une activité à temps partiel (qui en ce moment prend des allures de temps plein) : cascadeuse. Comme quoi ma passion dévorante pour Jason Statham ne s’arrête pas uniquement aux boutons manquants de sa chemise lorsqu’il l’arrache d’un coup pour se battre contre 10 méchants, non ! Comme lui, je me prends des bûches, des gadins, des pelles, des valdingues …et tout ça, en vélo, en voiture, en roller, en KiteSurf, en chaussettes sur le parquet, en pédalo, en trottinette, à cheval, en Windsurf (avant même de monter sur la planche!) et pieds nus au bord de la piscine baignoire … Mais attention, je le fais en véritable professionnel et j’ai pour ce faire une acolyte de taille, j’ai nommé, ma Doudou, dit la Wineuse de la Mort (WdlM) dans le métier ! Eh ouais, ca calme.

Dimanche dernier, on a décroché un pur contrat. On devait jouer les doublures d’Uma et Angelina pour le prochain Tarantino, le Volet 2 du Boulevard de la Mort (pchuuut! ne dites pas que je vous l’ai dit!). Je vous fais le script : les 2 personnages principaux féminins Uma et Angelina (donc nous, les cascadeuses (sous les casques on ne sait plus qui est qui, pratique!)) descendent une rue déserte en moto, traversent le rond point (à allure plus que modérée, un KiWi est accroché à l’arrière, je vous le rappelle, c’est comme un petit enfant, faut pas non plus pousser le bouchon, l’accélérateur) quand soudain ! une voiture avec les méchants dedans déboule sur la droite dans le rond point et … et ben, ne s’arrête pas !! (par contre, eux, les méchants, ils roulent vite). Tu vois pourquoi on fait donc appel à 2 cascadeuses professionnelles pour faire cette scène?

Enfilage des casques, vestes haute protection, gants, le KiWi ressemble à un Bibendum et se hisse non sans difficulté sur EEEEEEeevvveee, le superbe destrier de Doudou, wineuse de la Mort ! Elle est jolie Eve !! Oui, oui. Bon, je vous sens perplexe. On ne parle pas d’Eve et de l’autre guignol qui nous a suivi pour croquer la pomme ! On parle de Eve de Wall-E (ca y est, vous y êtes?) EEEeeeevvvveee, c’est le nom de la moto ! Elle ressemble non ?

Bon, une fois, le script lu pour ma part, je demande en bon professionnel (comme la pub Orangina) « Alors? c’est quoi le texte ? » On me répond c’est « AaAAHHHHHHHHHHHHH ». Ok. Ca doit pouvoir se faire.

Temps superbe. Equipe en place. Son ok. Et c’est parti …. Clap! ACTION! Brrroouummm Broouummm …. brouuuuummmmmmmmmmmm … PAaAAAFF (Le KiWi : « Aaahhhh ») et Double Ricard Piqué BOulé Double Jump Gliss’ Wiiizzzz sur le Macadam ….

Tu le crois si tu veux, mais on l’a réussi à la première prise! (de vraies pro, je vous l’ai dit!). Je crois que j’ai respecté le lourd travail des dialoguistes, bien que je regrette un peu la fin, j’aurai du plus forcer sur le « Ah ». Par contre le « AaaaAAAAAahhhhhhhh » quand l’équipe d’extinction des feux (ca veut dire les  pompiers en terme plus technique) est arrivée pour toucher les bleus et les bosses du KiWi, aucun regret, ca a bien fonctionné.

Toute l’équipe du film est venue nous retrouver en fin de piste (à une dizaine de mètres de notre point d’impact). On a même eu droit à une haie d’honneur des hommes en bleus, des hommes en rouge et peut etre aussi des hommes en blanc (bien que mnt, j’ai des doutes quant à leur présence). On a tellement bien réussi, le Double Ricard Piqué Boulé, que finalement à la fin, on se sentait quand même un peu vaseuse, la Doudou et moi (tu m’étonnes un Double Jaune en plein après-midi sous le soleil, ça cogne). On a commencé à sentir que le mode puzzle était en train de s’enclencher doucement mais sûrement. Alors, les hommes en bleu et ceux en rouge nous ont dit d’aller rendre visite sans délai au Dr. Maboule (celui qui a encore le nez qui clignote et des élastiques coincés dans le fémur) à l’hôpital le plus proche.

Sur le chemin, le KiWi a fait la connaissance plus en détail des hommes en rouge, extincteur de feu. Tu m’étonnes, je ne pouvais pas faire autrement, ils commencaient à me dire qu’ils allaient m’attacher et ils ont découpé mon Jeans (R.I.P. mon Pepe Jeans) à grands coups de ciseaux pour me tailler un short !! Quant une relation commence comme ça, y’a intérêt à s’entendre avec l’équipe, sinon y’a de quoi finir en petits morceaux, version scrapbooking dans l’ambulance !! Bon, eux, n’ont pas été trop impressionnés par notre performance, ce qui les intéressaient c’était de savoir si on habitait encore chez nos parents (mais ils n’osaient pas le demander, petits canailloux). C’est nous qu’on leur a demandé alors ! A la fin, on s’est promis d’aller se boire un petit Punch à l’occasion mais dans la précipitation de l’arrivée au ZooCirque, Asile, à l’Hopital, on n’a pas eu le temps d’échanger nos numéros de portable …

Arrivées aux urgences, le show a commencé d’entrée de game! (Oth, tu vas voir, il y a des docteurs!!) Le dr Maboule a pris Uma pour Angelina et inversement (pourtant nous n’avions plus les casques depuis belle lurette). Le KiWi qui était saucissonné à l’horizontale sur une planche a été mis dehors relâché sous prétexte que je cite « les planches ca m’impressionne pas. Les blessés les plus graves sont ceux qui arrivent debout! » Alors, à moins de s’appeler Bruce Willis, je ne sais pas si ce prétexte est toujours juste. Soit! un colle-colle sur le genoux, une piqûre pour le doigt pour pas choper la maladie des ciseaux rouillés et c’est reparti pour le KiWi.

En revanche, pour Doudou, saucissonnée à la verticale (elle a aussi du faire face aux hommes en rouge mais a tenu bon pour les ciseaux en folie), ca n’a pas été une mince affaire. Le Dr Maboule, sûrement gêné par le papillon dans son estomac, a commencé sérieusement à clignoter rouge du nez. Il nous a pété la durite en live. Il a tenu en otage notre Doudou retrouvée coincée à l’horizontale (ne me demandez pas comment elle a fait pour changer de position, c’est une vraie cascadeuse, je vous dis!). Il a tenté de la perdre dans les couloirs en la laissant aux mains du brancardier pleurnicheur (c’est le KiWi qui a réussi à faire pleurer le brancardier! eh ouais!!) , l’a fait passé sous différentes machines qui font des bip, bip, des infirmières qui piquent, des tuyaux et des poches qui coulent au goutte à goutte … brrrRRRR, il était méchant le Dr Maboule.

Et là, bon, on veut bien rester professionnel, mais là faudrait voir à se calmer !! Du coup, on a appelé du renfort! Dr. Carter est venu nous aider à tenter de gérer le Dr Maboule !! Dr. Carter, c’est le gentil Docteur de la famille. Mais ça a encore plus fait péter les boulons à Dr. Maboule qui en a 3 qui s’entrechoquent dans le cerveau !! A courir partout, le KiWi a eu un instant de faiblesse et Baamm, le Dr Maboule a dit « Vous resterez aussi !!!!! » et après il a rigolé fort comme les méchants dans les films (non, là, j’abuse! je ne sais pas ce qu’on m’avait mis dans la perf’). Par contre, ce que je me souviens, ce que comme il n’y avait pas Capt’ain Choco Pistache pour nous arranger les colloques comme en Martinique, y’a pas eu moyen de dormir dans le lit à coté de ma doudou ! snif!

Heureusement au petit matin, le gentil Dr Carter est revenu à la rescousse ! Il a réclamé qu’on soit un peu mieux traité, ma Doudou et moi. Attends! normal, t’as vu la cascade de la Mort qu’on avait faite ? Sans ça, le film ne tient pas. Ça mérite au moins une récompense! Alors à midi, ils nous ont prévu des boulettes – coquillettes, un vrai plaisir pour les papilles !! Avec l’aide du gentil docteur, on a réussi à faire s’échapper le KiWi, une fois que tous les examens étaient ok. Le KiWi a même eu droit à aller signer un autographe auprès des hommes en bleu avant de rentrer chez lui (en train!).

Ma petite Doudou est quant à elle sortie des griffes du Dr Maboule, non pas sans peine, fin de semaine dernière !! Il paraît même que c’était assez folklorique d’ailleurs! Elle s’est retrouvée arrivée à la maison avec les clichés radio d’un autre prisonnier patient  !! Si jamais elle aussi souhaitait faire un peu de scrapbooking, il y avait matière !! Remarque, elle va peut être si mettre maintenant qu’elle est allongée pour qqs temps.

Enfin, voilà, dans cette aventure, on ne retiendra que le professionnalisme des deux cascadeuses hors pairs, suscitant l’admiration le réconfort de l’entourage de s’en être si bien sorties ! Mais que voulez-vous, on est pro ou on ne l’est pas. D’ailleurs n’hésitez pas à voter pour nous au prochain Taurus World Stunt Award à Hollywood (Pffff, moi je dis, encore une stratégie du KiWi pour se retrouver dans une salle dans le noir avec Jason!). hihi

Post-scriptum : au cours de mes recherches sur les cascadeurs professionnels (les vrais, pas les KiWis), je suis allée me balader sur la blogosphère. Et ma curiosité étant sans limite, j’ai commencé sérieusement à m’intéresser au sujet. Evidemment, je ne pourrais retranscrire tout ce que j’ai pu apprendre à cette occasion, mais le hasard étant ainsi fait, je suis tombée sur le blog de Jérôme : http://www.action-cascade.com/ Et là, accrochez-vous bien, parce que ca en jette un maximum !! Moi, j’y ai passé plus d’une heure et je peux vous dire que la « cascade » à moto à coté, c’est niveau bac à sable. Bref ! Donc tout ça pour dire, que grâce à lui et à son blog, je ne regarderais plus comme avant tous ces films d’action !! Drôle et dur métier donc que celui-là ! Alors, Jérôme, encore une fois, je te dis toute mon admiration pour ton parcours !! (oui, je suis fan !! :oP)

 

 

Publicités

§ 11 réponses à Le dur métier de cascadeuses

  • Le Chat dit :

    « raconter les choses sur un ton badin et dédramatisant »…

    Peut-être. Je ne sais pas. Ton récit est un peu décousu. On se doute qu’il s’est passé qq chose de grave, mais pour l’avoir vécu, je dirai que les procédures hospitalières (découpage des vêtements, prise de sang, radios, et points de sutures pour ma part, sont choses normales). Ensuite, parce qu’on guérit (presque) toujours des séquelles physiques, quid des séquelles mentales ?

    Comment te sens tu ? comment se sent ta copine ? refera-t-elle de la moto ? et toi ? en tant que passagère ? ça c’est une autre histoire. Je dirai que si l’on n’a plus le plaisir, mais la peur au ventre, vaux mieux passer à autre chose. Le temps guérit de tout parait-il… Je me le demande encore.

  • Kiwi's Coloque alias EVeee dit :

    hihi !!! ben oui c’est bien ça qui s’est passée et là … doudou elle est debout pour répondre :op parce que docteur Maboule il a dit « couché » ou « débout »
    .. alors tout l’monde se lève pour Eveeee (qui sera sur ses roues plus vite que moi !! ;o(

  • KiWinini dit :

    Ben moi ça va bien, j’ai toujours pas le nez rouge clignotant donc on peut se rassurer sur ma santé mentale.
    Oui, doudou continuera. Oui, le KiWi remontera aussi. Mais elle attend sa Doudou pour ça. Je remonterai qd elle sera remontée! Hors de question de remonter avec qq’un d’autre.
    Donc cest des grands oui a tout!

  • KiWinini dit :

    Ooohh mais alors toi, coquine, c’est parce que tu veux winer déjà que tu es debout, avoue!! J’arrive pour l’apero bientôt, on verra si tu arrives toujours tenir debout hehehe

  • KiWinini dit :

    Tu l’as dit!

  • zelda dit :

    J’avais pas tout compris non plus avec le second degré, je n’arrivais pas à démêler la véritable histoire !! Apparemment ta copine Eveee est encore hospitalisée et j’espère qu’elle va vite se remettre, elle est déjà debout c’est plutôt bon signe. Vous êtes quand même de vraies casse-cous toutes les deux et ne vous êtes pas rencontrées en stage de windsurf par hasard !!
    Bon rétablissement à Eveee et à toi aussi alors :)

  • oth67 dit :

    Le film sort quand ?

    (Bon rétablissement et la prochaine fois, il faudra penser à des doublures !)

  • KiWinini dit :

    :) Le second degré est voulu, mais tout est vrai !! la préparation, la descente de la rue, l’accident, les pompiers, l’arrivée aux urgences, les docteurs, l’entretien au commissariat avant mon retour à la maison (même les coquillettes boulettes de viande…;) )
    Y’a que Uma et Angelina ou j’ai un peu exagéré, c’est vrai !! :D

  • KiWinini dit :

    J’y pense sérieusement aux doublures, surtout dans mon bureau aux heures de pointe !! :)
    Le film sort bientôt … mais c’est pas pr les enfants !! :D

  • […] qui auraient volontiers pris un petit punch avec nous après réalisation (sans filet) d’une cascade à moto. Moto qui a son importance dans l’histoire, puisqu’elle a un nom – Eeeevvveee […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Le dur métier de cascadeuses à KiWinini & ses Facéties.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :